Ma mission

Lors des ateliers, je me fais souvent poser la question: « Odette, qu’est-ce qui t’a amenée à choisir cette voie ? » J’ai pensé répondre à cette question en vous partageant les grandes lignes du parcours m’ayant menée à ma mission.

Parmi les bons souvenirs que je conserve de ma jeune enfance remontent des rêveries où je me voyais parler avec des gens au milieu d’un champ décoré de belles fleurs habillées de leurs robes estivales. J’étais là discutant avec eux et nous étions heureux. Cette scène revenait souvent à mon esprit. J’étais loin de me douter que ce rêve correspondait à une réalité future, sauf pour le champ et les fleurs !

Durant mon adolescence, un goût marqué pour les livres à caractère spirituel m’habitait. J’ai lu à maintes reprises le livre La vie des Maîtres, de Baird T. Spalding, entre autres. À 28 ans, après une rupture amoureuse douloureuse, j’ai entamé une remise en question qui m’amena à m’intéresser au domaine de la croissance personnelle. En 1983, à l’âge de 31 ans, je fis la rencontre de Lise Bourbeau, fondatrice du Centre Écoute ton Corps et, peu après, j’ai commencé à donner ses cours. Pendant les quinze années où j’ai été au service du Centre, dans mon for intérieur, je savais qu’un jour je volerais de mes propres ailes. Je fis le saut en 2000.

Avançons dans le temps, au printemps 2002, où j’ai été diagnostiquée avec un cancer lymphatique non Hodgkinien à l’âge de 50 ans. État de choc ! Après avoir vérifié en moi si ma place était de rester sur Terre ou non – la réponse à cette question étant évidente ! -, j’ai entamé la longue marche, parfois ardue émotionnellement parlant, vers la guérison globale. Cette démarche prend en compte les plans subtils de l’être humain ainsi que sa dimension physique. Pendant ce pèlerinage intérieur, consciente de l’aide que je recevais à tous les niveaux, j’ai demandé à Dieu de m’éclairer quant à la façon dont je pourrais redonner. Puisque je savais que ma place était ici, quelle était donc ma mission ? À quoi servirais-je ? Durant ma période de guérison, j’avais ressenti ma filiation divine et, surtout, l’amour que Dieu a pour chacun de nous. Un ardent appel m’habitait sans toutefois savoir comment y répondre. J’ai alors demandé des signes et me suis mise en état d’écoute intérieure.

En 2005, en écoutant une émission de télé, Oprah Winfrey en l’occurrence, je fus touchée par le commentaire qu’elle fit à l’effet que donner ne demandait rien d’extraordinaire. Il s’agissait en fait de donner ce qui nous venait facilement, ce qui nous rend joyeux. Ces paroles m’ont touchée et inspirée. Après un survol de mes aptitudes et talents, j’ai pris conscience que ce que j’aimais faire le plus au monde était de discuter avec les gens, d’échanger, de partager avec eux, comme durant mes rêveries d’enfant ! Et la lumière fut !

Durant cette même période, j’avais comme livre de chevet Saints Alive d’Hilda Charlton, publié aux éditions Golden Quest. Dans l’un des passages du livre, Hilda explique que durant le parcours évolutif de l’âme vient le moment de mettre volontairement sa vie au service de Dieu, que l’être humain a besoin de se dévouer à une cause plus grande que sa personne pour parfaire et poursuivre son évolution spirituelle. Elle y ajoutait aussi que le travail ne doit plus servir uniquement à combler les besoins physiques inhérents à l’incarnation dans la matière. Ces enseignements m’interpelèrent au plus haut point. À partir de ce moment, j’ai su que je ne pouvais ignorer l’appel émanant des profondeurs de mon être. Bien que ce parcours se soit échelonné sur une période de plusieurs années, ces deux événements combinés s’avérèrent les signes que j’avais demandés en lien avec ma mission.

Joindre mon rêve d’enfant à l’appel de mon Être m’a amenée à prendre la décision de partager les enseignements spirituels et les outils de croissance qui m’avaient aidée ! J’ai eu à voir à ma propre renaissance avant d’assister les autres !

Bien que je sois impliquée dans les domaines de la croissance personnelle et de la spiritualité depuis 35 ans, l’aventure merveilleuse que constitue la création de l’Institut F.R.H.S.É., dont le but est de former la prochaine génération d’intervenants(es) en relations humaines et en soin énergétique, m’enthousiasme réellement. Fière du cheminement accompli et forte de l’expérience acquise durant mon parcours évolutif – qui continue d’ailleurs -, j’accepte l’engagement que représente la transmission des Savoirs, dans le sens noble du terme. Je remercie Dieu de m’en donner la possibilité. À chaque jour, je fais mon possible et j’avance ainsi un pas à la fois dans la conscience de faire partie du grand Tout. Je vis l’instant présent en toute gratitude.

J’actualise mon rêve… et la passion continue…

Et toi, que fais-tu de ton rêve ?

Paix, amour et lumière,

Odette Pelletier